BERTIN TECHNOLOGIES

UTILISATION D’ENERGIES RENOUVELABLES POUR L’AUTONOMIE ENERGETIQUE

BERTIN TECHNOLOGIES

BERTIN TECHNOLOGIES, filiale du groupe industriel CNIM, est un acteur privé Français de l’innovation technologique qui intervient notamment dans les secteurs de la défense, de l’énergie et des hautes technologies.

BERTIN TECHNOLOGIES compte environ 700 collaborateurs, essentiellement des ingénieurs et consultants, avec une solide formation académique et une forte inclinaison entrepreneuriale. Leur but est d’imaginer les solutions de demain, mais aussi de rendre l’innovation faisable par l’anticipation, la maîtrise des coûts et des risques, la maîtrise du facteur humain, la sécurité et l’optimisation des systèmes.

Le département Bertin Energie Environnement (BEE) réalise des prestations de conseil et d’études et développe des procédés et technologies innovants dans les domaines de la transition énergétique, de l’efficacité énergétique des procédés industriels et de la gestion intelligente des énergies intermittentes.
Dans le cadre du lancement d’une activité dédiée à l’expertise, la conception et la maîtrise d’œuvre de réalisation de systèmes énergétiques décentralisés basés sur les énergies renouvelables, BEE a proposé le défi suivant dans le cadre de l’initiative DRIM’in Saclay.

 

Le contexte du défi

La baisse drastique des coûts du solaire photovoltaïque fait croître l’intérêt pour la production d’électricité décentralisée, avec des moyens de production répartis sur le territoire et une utilisation locale de l’énergie produite.

Initialement développés pour les îles ou l’électrification rurale, les micro-réseaux électriques à base de solaire PV sont désormais étudiés par des sites industriels, campus ou quartiers partout dans le monde.

Problème(s) à résoudre

Concevoir un micro-réseau complètement ou partiellement indépendant du réseau pour alimenter un site industriel, campus ou un quartier d’un point de vue technique, comme en terme de modèle économique viable.

L’intermittence du solaire PV est le principal défi dans la conception d’un micro-réseau complètement ou partiellement indépendant du réseau :

  • Quels équipements employer pour assurer une disponibilité maximale de l’électricité : batteries, ou équipements disponibles sur le site (moteurs gaz, groupes électrogènes, véhicules électriques en charge, maîtrise de la demande en énergie) ?
  • Comment piloter et optimiser le fonctionnement de ces équipements pour maximiser la production renouvelable ?
    • Prévisions permettant de mieux anticiper les appels du réseau électrique et de planifier les besoins de mobilisation des organes de production d’énergies
    • Détection d’événements des usagers (domotique, localisation gps) servant d’indicateur des besoins énergétiques à venir
  • Comment acheminer les équipements requis en zones isolées et assurer leur bon fonctionnement dans la durée ?
  • Quelles solutions pour des micro-réseaux 100% autonomes et 100% renouvelables : PV + biogaz, PV + hydrogène ?
  • Quelles solutions pour assurer une production de chaleur et de froid renouvelable en sus de l’électricité ?
  • Comment définir au mieux l’architecture et l’étendue d’un micro-réseau en fonction de la solvabilité des consommateurs (industriels, promoteurs immobiliers, structures commerciales) et du coût de livraison de l’énergie (extension de réseaux, coût opératoire des différentes branches de réseau) ?

Par ailleurs, des questions de nature non technique se posent également :

  • Quels contrats de fourniture énergétique / business models innovants pour assurer les revenus d’un micro-réseau ?
  • Quels arguments pour convaincre un utilisateur (exemple : industriel en Afrique consommant du fioul pour ses groupes électrogènes) de passer à une solution solaire ?
  • Quid de l’acceptabilité sociale des micro-réseaux ? Comment envisager le déploiement de quartiers ou zones industrielles en autonomie énergétique dans un pays où le développement des réseaux électriques s’est historiquement fait de manière centralisée ?
  • Quels bouleversements induits par ce mouvement de décentralisation dans la chaîne de valeur de la production d’électricité et les jeux d’acteurs ?

Données d’entrées et matériel

  • Etudes de marché sur le potentiel des micro-réseaux dans le monde
  • Livre de Gilles Guerassimoff – Microgrids : pourquoi, pour qui ?
  • Cas d’usage anonymisé : un projet de micro-réseau dimensionné par Bertin
  • Liste d’autres cas d’usage possibles, non chiffrés

Partenariats recherchés

Laboratoires ou contributeurs compétents dans les domaines suivants :

Sciences humaines et sociales, géographie, mathématiques appliquées et optimisation

PARTICIPER À CE DÉFI

FORMULAIRE D’INSCRIPTION AU DÉFI

#ENSEMBLE

Vous souhaitez être informé des défis d’open-innovation des industriels et grands comptes pour l’édition 2018.
Laissez-nous votre adresse mail pour que nous puissions vous les adresser en avant première.


PARTICIPER À L’ÉVÉNEMENT
2018-02-23T17:47:58+00:00