EDF

STATION DE RECHARGE ROBOTISÉE POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES AUTONOMES

EDF

EDF est le premier producteur et fournisseur d’électricité en France. Le groupe EDF rassemble tous les métiers de la production, du commerce et des réseaux d’électricité. En s’appuyant sur l’expertise de ses équipes, sa R&D et son ingénierie, son expérience d’exploitant industriel et l’accompagnement de ses clients, EDF crée de nouvelles solutions décentralisées, de nouveaux services énergétiques personnalisés et des réseaux intelligents.

Le contexte du défi

La technologie des véhicules électriques autonomes progresse très rapidement. Parmi les acteurs français, on peut citer Navya, avec sa navette autonome et son robot-taxi, ou encore Renault, Citroën ou Valeo, qui a fait circuler un véhicule autonome pendant 24 heures sur le boulevard périphérique, alors qu’une course technologique est à l’œuvre au niveau mondial avec Tesla, Google, Daimler ou encore Volvo. Certaines zones en France ont été rendues ouvertes à des expérimentations, en vertu d’une loi de 2015. Le véhicule autonome pourrait enrichir l’offre de mobilité des territoires, en complément aux transports en commun actuels.
Le groupe EDF accompagne le développement de la mobilité électrique, et en particulier l’arrivée des véhicules électriques autonomes, en menant des réflexions autour de l’infrastructure de recharge.

Problème(s) à résoudre

Les voitures autonomes gagneront à pouvoir se recharger rapidement sans action d’un opérateur pour brancher un câble.
Si la recharge par induction peut-être automatisée facilement, les puissances de charge sont limitées, et la multiplicité des configurations existantes compliquent l’interopérabilité, sans parler des coûts d’infrastructure et d’intégration d’un tel dispositif dans le véhicule. La charge conductive est donc également une alternative à considérer, avec un système de bras articulé robotisé. Cette solution apparaît particulièrement adaptée à une station-service électrique, car compatible avec les véhicules sous leur forme actuelle, et permettant de fortes puissances de recharge, et donc une rotation rapide des véhicules au sein de la station.
Il s’agit donc de définir :
– l’organisation et le mode de fonctionnement global d’une telle station-service électrique robotisée ;
– sa configuration géométrique et la superstructure permettant les déplacements du bras robotisé pour servir tous types de véhicules électriques ;
– les caractéristiques mécaniques du robot pour permettre le branchement d’un connecteur type 2 ou CCS (Combined Charging System) sur tout type de véhicule compatible + représentation à l’aide d’un outil de conception 3D ;
– le moyen de gérer la reconnaissance du véhicule et le bon positionnement du bras pour connecter la prise.

Données d’entrées et matériel

Les données complémentaires nécessaires seront transmises à l’équipe avant les ateliers.
A cette occasion, EDF présentera quelques concepts réalisées il y a quelques années dans le cadre des premiers développements d’infrastructures de charge des véhicules électriques.

Partenariats recherchés

Sociétés, laboratoires de recherche, établissement d’enseignement supérieur proposant une expertise dans les domaines suivants :
– robotique ;
– génie électrique, électronique ;
– génie mécanique ;
– informatique, traitement d’images ;
– compétences transverses : mobilité / transport, design…

PARTICIPER À CE DÉFI

FORMULAIRE D’INSCRIPTION AU DÉFI

#ENSEMBLE

Vous souhaitez être informé des défis d’open-innovation des industriels et grands comptes pour l’édition 2018.
Laissez-nous votre adresse mail pour que nous puissions vous les adresser en avant première.


PARTICIPER À L’ÉVÉNEMENT
2018-02-23T12:42:24+00:00