ENEDIS – ETABLISSEMENT PUBLIC PARIS-SACLAY

USAGE DE LA SIGNATURE ÉNERGÉTIQUE D’UN PROGRAMME URBAIN MIXTE

ENEDIS – ETABLISSEMENT PUBLIC PARIS-SACLAY

Le contexte du défi

La programmation urbaine mixte O’rizon est la première opération de logements familiaux sur la ZAC du MOULON dans le Campus urbain de PARIS SACLAY. L’ensemble de l’opération est constitué de 586 logements familiaux, 176 logements étudiants, 1 crèche de 60 berceaux et 4700m² de commerces en pieds d’immeubles.

Le programme O’rizon bénéficie d’une instrumentation fine qui permet d’obtenir des données de consommations dynamiques anonymisées sur l’électricité, le chauffage et l’ECS. La notion d’anonymisation des données est une prérogative de la CNIL et permet d’obtenir des données de consommations à l’échelle d’un immeuble à la fois sur l’électricité et sur la chaleur. A partir de ces données globales il est cependant possible d’en déduire des informations sur les usages énergétiques dans les logements. Ces informations doivent pouvoir être synthétisées dans une méthode de suivi énergétique, que l’on appellera la signature énergétique de l’ensemble urbain.

Problème(s) à résoudre

A partir de données globales de consommations, il est attendu une définition de la signature énergétique d’un ou plusieurs bâtiments et l’ensemble des paramètres (présence, climat,…)  qui peuvent avoir une influence sur celle-ci. Cette signature vise à répondre à 2 enjeux majeurs de la maitrise de la performance énergétique des bâtiments :

  • D’une part à améliorer la connaissance en termes de besoins énergétiques des bâtiments en fonctionnement réel. Ce travail doit aboutir à de nouveaux ratios énergétiques (puissance électriques installée, saisonnière, puissance thermique, consommations annuelles, saisonnières) de conception pour les futures constructions. 
  • D’autre part, cette signature a vocation d’identifier aisément les pistes d’optimisations énergétiques collectives sur des programmes urbains mixtes. Dans ce contexte particulier d’une approche collective qui découle d’usages individuels de l’énergie à l’échelle des logements et des commerces, le projet doit s’attacher à définir les leviers de mobilisation des usagers individuels dans un objectif collectif d’optimisation des usages énergétiques. Ces leviers pourront notamment prendre la forme d’un cockpit de visualisation des données mis à disposition des habitants du quartier ou encore d’un challenge individuel supervisé par les données du cockpit. 

L’objectif du défi sera en autre de définir avec ENEDIS et l’EPA Paris-Saclay l’ensemble des potentialités offertes par la donnée énergétique dans une optique opérationnelle d’utilisation des résultats.

Données d’entrées et matériel

  • Bac à sable de données de consommation électrique (novembre 2019 – mars 2020) sur l’ensemble des bâtiments et par bâtiment si l’anonymisation est respectée
  • Données de consommation sur le réseau de chaleur à l’échelle de chaque bâtiment (novembre 2019 – mars 2020)
  • Plan masse du secteur et des réseaux de dessert
  • Analyse fonctionnelle du réseau de chaleur et de froid de Paris-Saclay. 
  • Etudes thermiques et énergétiques des bâtiments concernés.

Partenariats recherchés

  • Intelligence artificielle
  • Energies (management de l’énergie, réseaux urbains)
  • Expériences usagers

Participer à ce défi

2020-01-31T12:19:02+01:00