TICE

MODELISER LES MOBILITES DANS LES PROJETS D’URBANISME GRACE A L’IA

TICE

Créée en 1988 à l’initiative des élus de 4 communes, Bondoufle, Courcouronnes, Evry et Lisses, pour assurer le transport en commun des habitants, la société Tice (Transports Intercommunaux Centre Essonne) a déjà connu de nombreuses évolutions tant organisationnelles que techniques.

En 2018, pour ses 30 ans, Tice dessert 21 communes du centre essonne et transporte quelques 80 000 voyageurs chaque jour.

Mais les besoins en termes de mobilités ne cessent de croitre et de se diversifier sur l’ensemble de son territoire: de nouveaux quartiers, de nouveaux habitants, de nouveaux besoins en termes de loisirs ou de travail…On ne parle plus de la mobilité mais des mobilités et notamment des « nouvelles » mobilités ou mobilités « douces » qui ont la nette préférence des nouvelles générations.

Plus qu’une mutation c’est une véritable disruption qui se déroule devant nos yeux, en termes de mode de consommation de mobilités mais aussi en termes de consommations énergétiques.

Le contexte du défi

Face à cette mutation d’ampleur concernant les besoins de mobilités de nos concitoyens et des entreprises, les principaux acteurs, dont Tice, se sont déjà réorganisés pour passer du stade de « Transporteur » (organisation 1.0) à celui « d’organisateur de mobilité » (organisation 2.0).

D’importants investissements matériels ont eu lieu vers des matériels hybrides, des labels euros 6 ou des bus électriques qui malheureusement ne tiennent pas leur promesses une fois mis en face le contexte d’exploitation très spécifique sur le centre essonne (véhicules sur-utilisés, ne rentrant que très peu au dépôt, relève des personnels en ligne). A cela s’ajoute l’émergence des nouvelles habitudes d’utilisation des moyens de transport sous l’angle de la co-utilisation (par opposition à la propriété) ce qui modifie peu à peu le rapport d’un usager à son opérateur de mobilité ; celui-ci devra être « innovant », « bienveillant » et « multiple ». Dans cet esprit, toute modification d’une offre de transport impactera son territoire et la fourniture des informations nécessaires à l’intermodalité sera de nature à rendre la mobilité « choisie » et non plus « subie ».

Sans véritable pouvoir sur le matériel technique soumis à l’approbation de notre autorité organisatrice, Ile-de-France Mobilités, l’enjeu pour un intervenant tel que Tice est de pouvoir demain optimiser à l’extrême les parcours de ses véhicules pour pouvoir diminuer au maximum l’empreinte Carbonne, la consommation de carburant issu d’énergie fossile, développer le recours à l’électrique…

Persuadée que cette mobilité de demain sera conditionnée par l’offre de transport d’une part, et par l’appétence digitale renforcée des utilisateurs d’autre part, Tice ambitionne dès à présent de proposer des services permettant la préfiguration des déplacements afin de devenir l’acteur 3.0 de la mobilité.

Par le défi MobiliSmart, il s’agir de positionner Tice comme influenceur des politiques publiques locales (à l’échelle de Grand Paris Sud) en faveur d’une mobilité décarbonnée et de rendre la ville plus « mobile ».

Problème(s) à résoudre

Nous recherchons principalement à résoudre 2 problèmes

  • Identifier de façon exhaustive et expliciter les préalables à la création d’un outil de modélisation prédictive :
  • De l’impact du renouvellement et/ou modification d’offre de transport sur le territoire défini par Tice,
  • Des comportements de déplacement par l’agrégation et la fourniture de l’ensemble des informations nécessaires à l’intermodalité.
  • Disposer des clés de création d’un cahier des charges pour la réalisation matérielle d’un outil de modélisation et nous aider à identifier les écueils

A terme, cet outil devra montrer par ses modélisations, tant l’avantage pour la collectivité que l’avantage à titre personnel d’utiliser les modes de déplacements alternatifs comparativement à l’usage de la voiture particulière

Données d’entrées et matériel

  • Cartographie des voies de déplacement (voie piétonne, route, ascenseur, escalator, station de transport en commun, plan de réseau de transport, accès PMR, vélo libre-service, covoiturage, autopartage …),
  • Cartographie des services publics du territoire,
  • Cartographie des activités locales
  • Etude des déplacements quotidiens
  • Projets d’urbanisme à venir

Partenariats recherchés

  • Entrepreneurs, data scientistes, développeurs web, applicatif ou logiciel souhaitant travailler sur les évolutions à mener pour une mobilité optimisée, au travers notamment d’outils de modélisation
  • Entreprises à même de nous éclairer sur les nouvelles technologies permettant la réduction de l’empreinte environnementale de notre société et de son développement.
  • Sociologues intéressés par les mécanismes de changement des comportements à l’échelle individuelle comme collective.
PARTICIPER À CE DÉFI

FORMULAIRE D’INSCRIPTION AU DÉFI

2019-02-07T16:24:43+00:00